• Bonsoir
    je passe te souhaiter une très bonne soirée et une douce nuit...Bisous

  • Mon amie : Bonjour
    C'est avec toute mon amitié que je passe te souhaiter une splendide après midi de Dimanche

  • bisous

  • bonsoir
    je passe te souhaiter une très bonne soirèe et douce nuit.
    jespere que tu va bien,prend soin de toi
    gros bisous...

  • Bjr ma jolie

  • lindalesbienne100
    lindalesbienne100

    Bjr ma belle

  • Au Camping
    Entre deux averses, et oui cet été la météo ne nous a pas gâtés, un beau soleil apparaît et réchauffe l'atmosphère. Je me balade dans les allées du camping, quand soudain, j'aperçois au loin une campeuse qui profite de ce moment d'ensoleillement pour s'allonger sur son transat.Je la regarde un instant.
    Je m'approche un peu plus pour la regarder en détails, de longue jambes , des petits seins qui pointent, l'air est encore un peu frais, des cheveux magnifiquement roux, et des yeux cachés par des lunettes de soleil . Elle a une jambe qui est relevée, elle cache son intimité parce que oui elle est entièrement nue.
    Je suis comme attiré vers elle, je ne contrôle plus mon corps, je m'approche encore, et si je continue je vais me faire voir, elle ma vu, mais fait comme si de rien était !
    Je continue mon approche, je suis au pied du transat, la contemple, elle est magnifique avec ce soleil qui l'illumine, elle allonge sa jambe pour me faire voir quelle est très bien épilée oulala il fait chaud tout à coup, mon short devient de plus en plus serrer, mais non, je bande déjà bien fort, elle raide comme un piquet, malgré moi.
    Je vois un léger sourire sur son visage, son bras se lève vers moi, elle me tend un flacon d'huile de monoï sans rien dire. Je le prends et j'exécute ses pensées. Je m'enduis les mains de cette huile.
    Je commence par les pieds, remonte délicatement, chevilles, mollets, genoux, cuisses. Et là, je fais le maladroit, je fais exprès de renverser plus d'huile sur son bas ventre, elle coule le long de son sexe , en faisant mine de me rattraper, un de mes doigts glisse entre ses lèvres, ce qui la fait sursauter, elle s'y attendait peut-être pas aussi tôt, mais je n'ai vraiment pas besoin d'huile, elle est déjà bien humide, ses lèvres qui m'appellent humm, je pose le flacon, mes doigts tournent autour de son sexe, elle se tortille sur son transat, elle me semble bien exister. Oui, mon doigt retourne entre ses lèvres, les écartent un peu plus, puis deux, elle gémit pour m'encourager à continuer
    Je les fais glisser jusqu'à pouvoir ouvrir son sexe, mes doigts rentrent et glissent jusqu'au fond, c'est délicieux. Je lui donne deux petits à-coups en touchant le fond de son sexe, elle gémit plus fort et mouille de plus en plus, je continue un moment mes va-et-vient avec mes doigts, avec mon autre main bien enduite d'huile de monoï, je lui caresse les seins bien dressés, je contourne chacune de ses tétons délicatement, je resserres mes zones circulaire pour finir sur le haut du tétons, je les titilles l'un après l'autre, elle se contracte, me fait comprendre quelle est en train de jouir, elle me serre les doigts avec son sexe, puis se relâche, se détends.
    Elle ouvre les yeux, me souris, nous reprenons nos esprits, nous sentons quelques goûtes, il est temps de rentrer si on ne veut pas prendre la sauce . Elle se lève me prend la main et m'attire dans son bungalow.
    Nous rentrons au chaud, elle se retourne et ferme la porte à clé avec un sourire des plus coquins.
    Enfin, j'entends le son de sa voix.

    - Moi, je vais prendre une douche.

    Une voix tellement sensuelle que mon esprit reste bloqué une bonne minute
    Je me lève, je la rejoins, elle déjà sous la douche. Elle est magnifique, ses courbes m'envoûtent et m'attirent vers elle. J'enlève mes vêtements , ni une ni deux, me voilà nu, raide comme un piquet.
    J'ouvre la porte de la cabine, j'ai l'impression de rêver, elle est là me tournant le dos, toute mouillée, les gouttes ruissellent sur son corps, mes yeux se baissent en direction de ses fesses magnifiquement dessinées.
    Je prends le gel douche qui est juste à côté de moi, j'en déverse sur ma main, je commence à la savonner en bas du dos, elle est surprise.
    Je continue, je m'occupe de ses fesses, j'aime ses fesses, mes mains glissent délicatement de haut en bas, je recouvre l'intégralité de sa peau, je m'aventure entre, je commence par le haut de ses fesses et glisse doucement jusqu'à atteindre son intimité, je m'aventure un peu plus, je sens son excitation, j'écarte ses lèvres, je mélange le savon, l'eau et sa cyprine abondante, elle gémit fort en me disant

    - Encore, encore, oui

    Je m'applique et prends tout mon temps, si c'est un rêve , je veux qu'il dure le plus longtemps possible, je fais un va-et-vient entre ses lèvres, et me retire, elle se dandine pour manifester un désaccord, je remonte, lui savonne les épaules le dos, je descends sur ses pieds, remonte sur les mollets ses cuisses, je m'arrête de nouveau sur son sexe gonflé d'envie et tendrement mouillé.
    Je prends ma queue raide, la colle entre ses fesses, mes mains passent devant sur son ventre, remontent sur ses seins durs, dressés.
    Je m'attarde un peu sur ses seins, elle gémit, se trémousse de plus en plus, je redescends pour titiller son clitoris . Elle est en feu.
    Ma queue dure glisse entre ses fesses, elle trouve le chemin vers son puy brûlant, humide et terriblement tendre, je m'enfonce délicatement.
    Je commence un va-et-vient régulier tout doucement pour profiter de chaque centimètre, elle est au ange et gémit de plaisir, j'accélère un peu maintenant pour entendre et sentir ses fesses taper contre mon bas ventre, hummm c'est délicieux, mes mains sont toujours sur son bouton, il est dur lui aussi, elle va jouir, je le sens bien.
    Je lui donne des coups de reins plus prononcés, mon corps claque fort contre ses fesses.

    -Encore, encore, me dit-elle, Oui, Ouiiii, ça y ai je jouiiiie

    Je sens les contractions autour de ma queue, c'est une sensation puissante de faire jouir une femme . Elle se retire et se retourne.

    Avant même que j'ai eu le temps de réagir, elle pose un genou sur le sol de la cabine et je sens sa bouche sur mon gland tout chaud. J'en frissonne tellement c'est délicieux. Dune voix rauque, je lui dis suce-moi !

    En réponse, elle s'occupe de lécher, dans un premier temps, ma longue tige. Elle fait le tour de mon gland plusieurs fois. Ses mains caressent l'intérieur de mes cuisses. Je gémis. Sa bouche descend vers mes bourses bien dures et gorgées de plaisir. Elle en gobe une délicatement, l'aspirant avec précaution. Elle renouvelle l'opération sur l'autre. Mes doigts s'agrippent dans ses cheveux . Je n'en peux plus ! Mes mains emprisonnent sa tête, la sommant de ne plus bouger. Elle lève les yeux vers moi. Son regard marron plonge dans le mien. Sa bouche s'ouvre et j'y engouffre mon pénis sans ménagement, allant jusqu'au fond de sa gorge. Que c'est bon !!! Ses mains reviennent sur mes fesses , s'agrippant à elles. Elle pose son deuxième genou à terre. Je commence à bouger mon bassin, exerçant un va et vient. Elle resserre légèrement ses lèvres afin que mes sensations soient plus intenses.
    Je lime mon sexe d'une manière plus saccadée dans cette bouche gourmande. J'ai chaud et j'éprouve plus de mal à respirer. Je ralentis pour une pénétration plus profonde et plus lente. Je me retire afin de contrôler mon plaisir et ma hampe rentre, à nouveau, aussi loin quelle le peut. Je recommence encore une fois. Puis, une autre. Mais, la jouissance arrive. Je m'immobilise complètement. Mon corps se raidit, mes mains se resserrent sur sa tête à lui en faire mal. Je crie pendant que ma semence inonde sa bouche. Elle l'avale goulûment. Sa bouche se retire lentement, sa langue léchant le reste sur ma verge. Elle y dépose un petit bisou dessus alors quelle se relève.
    Je reprends mes esprits tranquillement, la regardant. Elle ouvre la porte de la cabine de douche, prend une serviette et commence à se sécher. La serviette lui échappe des mains. Elle se penche pour la ramasser, m'offrant la vue de son joli petit cul, de sa chatte luisante et de son entre fesse légèrement dilaté. Ce spectacle m'électrise .
    Je vais peut-être me laisser tenter cette fois. Elle se dirige vers le lit, s'y allonge sur le ventre, les jambes écartées. Je me sèche à mon tour. Je m'approche par derrière en regardant ses fesses. Elles sont magnifiques. Je pose mes mains et commence à les caresser, et plus ça va, plus je les écarte. Son étoile plissée s'ouvre, elle m'appelle Humm, ma queue reprend sa vigueur de tout à l'heure
    Je me lance. Je vais enduire sa rondelle de sa cyprine qui coule entre ses lèvres gonflées. Je glisse donc mes doigts entre pour récolter son nectar . Je suis le contour de son anus, je fais un mouvement circulaire . J'arrive au but. J'hésite un peu mais elle a l'air d'aimer ça. Elle bouge son postérieur comme pour aller chercher mes doigts. J'appuie de plus en plus avec mon pouce. Son anus s'ouvre et laisse entrer mon pouce. Je joue avec un instant. Je me retire puis le rentre à nouveau. Elle gémit. Je change. J'utilise mon index. Je fais un va et vient dans son petit cul, puis en rajoute un deuxième. Son anus se dilate un peu plus. Elle n'en peut plus ! Elle me dit prends-moi .
    Ma hampe s'approche de son petit trou. Mon gland est au bord et commence à appuyer, l'écartant tout doucement pour finir par rentrer. Ouh là là c'est bon. Je m'enfonce centimètre par centimètre dans ce fourreau ajusté pour aller jusqu'au fond. Un cri s'échappe de sa bouche.
    Avec une infinie douceur, je commence à effectuer des va et vient au début. Je sens bien ma hampe se faire limer par les parois étroites de ce fourreau chaud. Je finis par la pilonner comme un marteau piqueur. Je lui claque les fesses tellement fort que ma queue devient encore plus dure. Aaaah, j'ai mes mains de chaque côté. Je fais la planche et mon bassin vient s'écraser sur son cul. Je vais jouir à nouveau.

    On entend ses fesses claquer : CLAQUE, CLAQUE, CLAQUE, Elle va jouir aussi, un bon orgasme anal .

    Encore une fois, et je m'enfonce une dernière fois dans ce joli petit cul pour déverser mon nectar et l'emplir. Elle jouit aussi. Je sens ses spasmes de plaisir. Nous restons un moment imbriqués comme ça, jusqu'à ce que mon tube de chair dégonfle. Je me retire doucement.
    Je m'allonge à côté d'elle sur le dos, la regarde et lui souris..
    Nous restons un moment l'un contre l'autre pour se câliner et peut-être..

    • vire le ce texte sa te gache toute ta messagerie

  • Coucou ,
    je suis l'amitié , celle qui s'invite et reste à tes côtés
    Pourquoi ? peut-être parce qu'elle se sent bien avec toi
    ou peut-être parce qu'il est tellement doux pour moi de partager
    de bons moments avec le contenu de ton univers
    ou autres choses ......Je n'en sait rien ?
    Passe enfin une bonne fin de journée de Mercredi
    Merci pour ton Amitié...Gros bisous

  • ♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥
    ♥ Bonsoir ♥
    ♥ C'est avec tout mon (l)
    ♥ Avec le sourire et la bonne humeur ♥
    ♥ Les bras chargés de bisous ♥
    ♥ Que je passe sur ton joli blog ♥
    ♥ Pour te souhaiter une bonne soirée♥

    __(█♥█)__ ♥__(█♥█)
    .(█♥█♥█♥█)_(█♥█♥█♥█)
    (█♥█)___ Bisous (█♥█)
    _(█♥█)__(█♥█)__(█♥█)
    ___(█♥█)_____(█♥█)
    _____ (█♥█)(█♥█)
    ________(█♥█)
    ♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥۩♥

  • Anonyme

    t belle^^

  • lindalesbienne100
    lindalesbienne100

    Bjr

  • bisous

  • Bonne journée ptite cokine

  • Au passage , un +5 et un Kif sur t on profil

  • Coquine, qu'est-ce que t'es jolie